Lynk targets veut lancer son service de téléphonie par satellite en avril - Mobile World Live

Lynk targets veut lancer son service de téléphonie par satellite en avril

11 JAN 2023

Lynk Global vient de mettre deux satellites supplémentaires sur orbite et s’apprête à lancer au printemps un service de téléphonie directe espace-mobile.

Le pdg de Lynk Global, Charles Miller, a expliqué à Mobile World Live que le déploiement des satellites initialement prévu en décembre 2022 a été repoussé plusieurs fois à cause de délais au lancement et de la forte demande pour les fusées de SpaceX. Mais un lancement du service en avril est en bonne voie.

Charles Miller assure que Lynk Global a conservé son avance dans le secteur, avec une technologie brevetée en 2017 et des essais spatiaux démarrés en 2019.

Alors que certains concurrents visent avant tout une compatibilité avec des smartphones haut de gamme de dernière génération, Lynk Global cible tous les terminaux – 2G, 4G LTE et 5G. Le service de Lynk est également compatible 3G, mais cette technologie est en voie d’abandon selon Charles Miller.

Le pdg note que les annonces récentes d’Iridium et Qualcomm « sont vraiment importantes et valident encore plus notre modèle ».

Il s’attend à ce que Samsung et sans doute Google et Motorola annoncent des appareils Android haut de gamme compatibles avec le service proposé par le tandem.

« Mais leur prix sera très élevé et ces appareils ne s’adresseront donc qu’à ceux qui sont capables de payer cher par message, continue Charles Miller. Nous pouvons proposer notre service à des milliards de gens. »

Le pdg de Lynk remarque encore qu’Iridium va devoir passer des accords avec des opérateurs de réseaux mobiles, ce qui va encore amputer ses marges.

Lynk Global a signé des accords commerciaux avec 25 opérateurs couvrant 41 pays. Charles Miller précise que des tests sont déjà en cours avec plusieurs partenaires de premier rang.

Intérêt en hausse

Le secteur des communications directes satellites-téléphones est en pleine ébullition. T-Mobile US et SpaceX préparent un service de messagerie SOS, tandis qu’Apple a déjà lancé le sien en novembre 2022.

AST SpaceMobile veut tester un service avec des opérateurs mobiles dans les mois à venir après avoir signé des accords avec AT&T, Bell Canada, MTN Group, Orange, Telefonica, Etisalat et Indosat Ooredoo Hutchison.

Author

Pierre Boutin

Read more