Les sanctions américaines forcent Huawei à revoir ses approvisionnements - Mobile World Live

Les sanctions américaines forcent Huawei à revoir ses approvisionnements

18 JUN 2020

Selon l’agence Nikkei, Huawei va décaler la sortie des nouveaux smartphones de la gamme Mate pour procéder à un réexamen complet de ses sources d’approvisionnement en composants, premier effet perceptible des nouvelles sanctions imposées par Washington.

Si l’on en croit les sources citées par Nikkei, Huawei aurait réduit les commandes de certaines pièces qui devraient être livrées au 3e trimestre et demandé à des fournisseurs de cesser de produire des composants destinés aux nouveaux smartphones haut de gamme, d’ordinaire annoncés au deuxième semestre. L’un de ces fournisseurs aurait du commencer la fabrication ce mois-ci.

Alors qu’Huawei cherche de nouveaux fournisseurs et évalue ses stocks de puces HiSilicon, une source citée par Nikkei indique que la production en masse des prochains modèles de la gamme Mate pourrait subir un retard allant jusqu’à deux mois. Une autre source affirme que le transfert de la production de puces à un autre fabricant imposerit de revoir la conception même de l’appareil, ce qui risque là encore de prendre du temps.

Selon Gartner, Huawei au premier trimestre le 2e fournisseur mondial de smartphones.

Nœud coulant
A la mi-mai, Washington a imposé de nouvelles règles destinées à combler le vide juridique qui permettait à Huawei de continuer à faire appel à des composants basés sur des technologies américaines en dépit de l’embargo décidé précédemment.

Le haut de gamme des smartphones Huawei est basé sur le processeur Kirin, développé par HiSilicon, filiale d’Huawei, mais produit par Taiwan Semiconductor Manufacturing Company (TSMC), le plus grand fabricant mondial de puces. Or, la semaine passée, Mark Liu, le patron de TSMC, a prévenu qu’il pourrait être forcé de cesser ses livraisons. TSMC avait indiqué précédemment ne plus prendre de commandes d’Huawei.

Author

Pierre Boutin

Read more