Le marché mondial du smartphone subit sa première baisse annuelle – Mobile World Live

Le marché mondial du smartphone subit sa première baisse annuelle

01 FEB 2019

Selon une étude du cabinet Strategy Analytics, les ventes mondiales de smartphones ont enregistré en 2018 une baisse de 5 % par rapport à 2017, avec 1,43 milliards d’unités écoulées. C’est la première fois qu’un tel déclin intervient sur une année complète et la tendance semble s’aggraver, puisque la baisse a été de 6 % au quatrième trimestre, avec 376 millions de smartphones vendus.

« Le marché mondial du smartphone marque un repli sur cinq trimestres consécutifs à cause de délais de remplacement rallongés, le manque de modèles attractifs et des vents économiques contraires », constate Linda Sui, directrice de recherche chez Strategy Analytics.

Samsung conserve sa première place, mais subit un repli de 7 % au 4e trimestre, supérieur à la moyenne du marché, avec 69,3 millions d’unités vendues, face à la concurrence acharnée livrée par Apple, Huawei et autres sur les marchés clés d’Inde, d’Europe et des États-Unis.

C’est Apple qui souffre cependant le plus. Strategy Analytics explique la chute de 15 % des ventes d’iPhone (65,9 millions d’unités) par les gros déboires enregistrés sur le marché chinois. « La demande pour les nouveaux XR, XS et XS Max n’a pas été au niveau des attentes », commente Neil Mawston, directeur exécutif de Strategy Analytics.

En revanche, les ventes d’Huawei ont augmenté de 48 % pour atteindre 60,5 millions d’unités sur le dernier trimestre 2018, avec une croissance annuelle spectaculaire de 35 %, ce qui fait que le constructeur chinois n’est plus désormais « qu’à un cheveu derrière Apple ». La montée d’Huawei et les difficultés d’Apple laissent supposer que le premier ravira au second la seconde place mondiale en 2019.

A noter encore qu’Oppo se maintient à la 4e place, avec une part de marché en croissance grâce à une progression en  Europe et en Afrique. Xiaomi réalise en revanche une performance « en demie-teinte », avec une croissance affaiblie en fin d’année par des stocks trop importants et une concurrence redoublée en Chine et en Inde.

Author

Pierre Boutin

Read more