Le fondateur d’Huawei précise son plan de cession de licences 5G – Mobile World Live

Le fondateur d’Huawei précise son plan de cession de licences 5G

26 SEP 2019

Ren Zhengfei, fondateur et pdg d‘Huawei, a précisé lors d’une conférence son idée de céder une licence d’utilisation de la technologie 5G du groupe, indiquant qu’il escomptait transférer des droits exclusifs à une nouvelle entité.

« Je pense qu’il devrait s’agir d’une société américaine », a suggéré le patron d’Huawei, notant que si l’Europe a déjà des fournisseurs et que le Japon et la Corée du Sud disposent des technologies, les États-Unis ne se sont pas impliqués dans le développement.

Après avoir acquis une licence, la nouvelle entité « devrait être capable de nous concurrencer partout dans le monde, et pas seulement sur le marché américain. Cela devrait la placer sur la même ligne de départ et au même niveau de jeu. »

M.Ren avait déjà évoqué cette idée de licence 5G plus tôt ce mois. Il s’est contenté d’un petit rire quand on lui a demandé si cette suggestion avait éveillé de l’intérêt.

Découplage
M.Ren a expliqué qu’il avait fallu 20 ans à des centaines de sociétés pour développer un standard 5G unifié, de façon à ce que des pays différents s’interconnectent sous l’égide d’un cadre unique. « Je ne soutiens pas l’idée d’un découplage des technologies, a-t-il confié. Ça n’a pas de sens. »

Le patron d’Huawei pense que  la possibilité de voir s’opposer deux camps technologiques est très mince : « Aucune société ne peut être indépendante d’une autre. Et aucun pays ou société seule ne peut créer un écosystème indépendant. »

Ren Zhengfei a insisté sur le fait qu’Huawei ne souhaite pas une indépendance complète de sa chaîne d’approvisionnement, expliquant qu’à court terme la société pourrait puiser largement dans ses propres technologies mais qu’à la longue, « notre vision est d’embrasser le monde et de collaborer avec des partenaires ».

Huawei espère que les sociétés américaines reprendront leurs livraisons de composants « puisque nous avons travaillé avec eux pendant trente ans », a ajouté M.Ren.

La fabrication de stations de base 5G est encore en phase de démarrage, à raison de 5 000 unités par mois. Mais la production en masse va commencer dès octobre, avec pour objectif la sortie de 1,3 millions de stations en 2020.

Entretenir la concurrence

Ren Zhengfei ne semble pas inquiet de voir sa société perdre son leadership sur la 5G ou souffrir d’une baisse des ventes s’il cède une licence à un autre industriel, notant que le transfert de technologie fournira des rentrées qui alimenteront de futurs investissements.

M.Ren estime par ailleurs qu’alimenter la concurrence motive ses employés, leur évitant de s’endormir sur leurs lauriers : « Je ne vois pas la concurrence comme une menace mais comme un moteur capable de nous élever au niveau suivant. »

Enfin, M.Ren a expliqué qu’Huawei conduit des recherches parallèles sur la 5G et la 6G, les premiers pas de cette dernière étant appuyés sur mmWave : « Nous en sommes encore à la phase préliminaire et nous avons encore un long chemin devant nous  – nous y serons dans dix ans. »

Author

Pierre Boutin

Read more