Le déficit d’accès au net s’aggrave pour les femmes, révèle la GSMA - Mobile World Live

Le déficit d’accès au net s’aggrave pour les femmes, révèle la GSMA

15 JUN 2022

Une nouvelle étude de la GSMA montre un ralentissement de la progression de l’accès à l’internet mobile chez les femmes dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, alors qu’une croissance forte se maintient chez les hommes.

Le Mobile Gender Gap Report 2022 de la GSMA sur l’inclusion numérique montre que 59 millions de femmes supplémentaires ont gagné un accès à l’internet par le biais de leur mobile en 2021, contre 110 millions en 2020.

Par le passé, le rapport avait montré une réduction des inégalités liées au genre en matière d’accès mobile au net. L’écart avec les hommes est ainsi tombé de 25 % en 2017 à 15 % en 2020. Mais il est remonté à 16 % en 2021, dans un retournement de tendance encore inédit depuis le début des études de la GSMA.

La fracture liée au genre semble s’être spécifiquement creusée en Asie du Sud, région où les inégalités étaient les plus flagrantes. L’écart défavorable qui était de 67 % en 2017 s’était réduit à 36 % en 2020, mais il est repassé à 41 % en 2021.

Le rapport de la GSMA suggère que le mobile est le premier moyen d’accès au net pour les femmes dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. Or, l’accroissement des inégalités intervient dans la foulée de la pandémie de Covid-19, alors que mobile a joué un rôle clé dans le maintien des relations avec les proches ainsi que dans l’accès aux informations liées à la santé et aux aides pratiques et financières offertes par les gouvernements.

« Il faut faire beaucoup plus pour que les femmes ne deviennent pas des laissées pour compte de l’économie numérique, insiste Mats Granryd, le directeur de la GSMA. Les institutions, les entreprises et les gouvernements du monde entier doivent se concentrer sur l’importance de l’inclusion et chercher à combattre activement de telles inégalités. »

Author

Pierre Boutin

Read more