Gains sur le mobile et vente d’actifs boostent les profits d’Iliad – Mobile World Live

Gains sur le mobile et vente d’actifs boostent les profits d’Iliad

23 MAR 2020

Les profits enregistrés par le groupe français Iliad ont fait un bond en avant en 2019, les ventes d’actifs et des performances améliorées sur le marché français ayant effacé les pertes liées au lancement des activités en Italie.

Lors de la présentation de ses résultats annuels 2019, le n°4 des opérateurs mobiles français a annoncé un bénéfice net de 1,7 milliards d’euros, contre 330 millions encaissés en 2018.

Iliad attribue une partie de la performance à des progrès sur le marché mobile en France, avec un résultat opérationnel en hausse de 3,7 % à 861 millions d’euros. Le groupe met tout spécialement en avant la croissance du chiffre d’affaires du secteur mobile alors qu’il continue son effort pour élever le revenu annuel moyen par client.

En 2019, Iliad a également bénéficié de la vente à Cellnex, un spécialiste des infrastructures, de tours installées dans trois pays.

Les chiffres présentés par le groupe ont cependant légèrement souffert des pertes enregistrées en Italie, où Iliad continue à consolider sa marque et ses infrastructures.

Iliad Italia, qui a fait une entrée agressive sur le marché en mai 2018, annonce une augmentation de 86 % de sa base de clients mobiles en 2019. Fin décembre, l’opérateur totalisait 5,3 millions d’abonnés.

En 2019, les pertes opérationnelles se sont élevées en Italie à 417 millions d’euros, contre 139 millions sur les sept mois d’opérations en 2018. Le groupe attribue ces pertes en partie aux charges d’itinérance générées par une base de clients nettement renforcée ainsi qu’aux coûts liés à la construction de nouveaux sites pour les réseaux.

Dans un communiqué, Iliad présente sa marque italienne comme « incontournable » et se targue d’avoir réussi « le meilleur lancement en Europe pour un nouvel entrant » depuis l’arrivée de Free, sa marque française, en 2012.

Parallèlement aux résultats, Iliad a annoncé que le fondateur du groupe Xavier Niel succéderait comme président du directoire à Maxime Lombardini, ce dernier devenant vice-président. En plus d’être son fondateur, Xavier Niel conserve une part de 71 % dans la société.

Author

Pierre Boutin

Read more