Free peut faire mieux sur la qualité de réseaux – Mobile World Live

Free peut faire mieux sur la qualité de réseaux

24 JUN 2014

Free est le grand perdant d’une étude comparative de l’Arcep, le gendarme tricolore des télécoms, portant sur la qualité de service offerte par les quatre opérateurs mobiles français sur les réseaux 3G et 2G ; et les premiers mesures de qualité de services 4G montrent déjà des avances – et des écarts qui se creusent.

L’enquête de l’Arcep, la 15e de ce type sur la qualité de services des opérateurs mobiles, se base sur plus de 90 000 mesures – à l’extérieur, à l’intérieur, en voiture, en train, en ville – et à travers des services de téléphonie, SMS et Internet mobile. Les résultats placent Orange en avance sur ses concurrents au niveau des services de téléphonie et pour la plupart des services de données. Le numéro un français offre de plus selon l’Arcep les meilleurs débits du marché. Mais si Bouygues Telecom et SFR ne sont pas trop distancés, Free Mobile, qui n’a pas fini le déploiement de son réseau 3G, « obtient des résultats sensiblement moins bons » note l’Arcep dans un communiqué.

Pour la première fois, l’Arcep mesure en outre la performance 4G – sans toutefois distinguer les opérateurs les uns des autres. Le régulateur met ainsi en évidence des débits 4G très supérieurs à ceux obtenus en 2G/3G (c’est rassurant…) avec un débit descendant médian de 17,9 Mbit/s en utilisant la 4G, contre 7,2 Mbit/s en 2G/3G. Le débit montant passe à 5,5 Mbit/s avec la 4G, comparé à 1.5 Mbit/s. Il existe cependant de fortes disparités entre opérateurs : «le débit médian des offres 4G est 6 fois plus important chez le meilleur opérateur que chez le moins bon », note ainsi l’Arcep.

Author

Joanne Taaffe

Joanne est journaliste spécialiste des télécoms et de l'informatique depuis 1995. Rédactrice en chef adjointe de Total Telecom Magazine, elle a couvert toutes les évolutions stratégiques du marché et des technologies de télécoms au niveau mondial. Basée en France, Joanne...

Read more