Apple est accusé d’avoir volé des technologies pour ses montres – Mobile World Live

Apple est accusé d’avoir volé des technologies pour ses montres

11 JAN 2020

La société de technologie médicale Masimo accuse Apple d’avoir emprunté sans autorisation pour les Apple Watch dix de ses technologies brevetées et intente un procès en vue d’interdire la vente de certains produits, selon Bloomberg.

Selon ses accusateurs, Apple se serait approprié des secrets de conception et des technologies de Masimo et de sa spin-off Cercacor relatives à la surveillance de l’état de santé, que le fabricant de l’iPhone aurait apparemment obtenu au prétexte d’établir un partenariat de travail.

Masimo et Cercacor réclament l’interdiction de leurs technologies brevetés sur les Apple Watch 4 et Apple Watch 5, en plus de compensations et du retour des informations confidentielles.

Dans le cadre du procès a été dévoilée la teneur de rencontres entre Apple et Masimo in 2013, dans lesquelles les deux société ont discuté d’une collaboration potentielle. Mais Apple a par la suite débauché certains des employés-clé de Masimo, dont son responsable médical, Michael O’Reilly, devenu VP en charge des technologies santé d’Apple. Apple a ensuite recruté Marcelo Lamego, le directeur technique de Ceracor. Ces deux responsables avaient accès à des informations techniques sensibles.

Apple est accusé en particulier d’avoir volé des technologies permettant un suivi de santé non-invasif développées par Masimo, afin de corriger des problèmes de performance rencontrés sur les Apple Watch. Apple aurait également emprunté illégalement des technologies relatives à la mesure du taux d’oxygène dans le sang et du rythme cardiaque par utilisation d’ émetteurs lumineux et de détecteurs.

Le mois passé, Apple s’est déjà vu reprocher d’avoir piraté des technologies brevetées par un cardiologue. Ce dernier réclame des royalties sur une fonction de l’Apple Watch qui avertit l’utilisateur en cas d’irrégularités du rythme cardiaque.

Author

Pierre Boutin

Read more