Les opérateurs mobiles s’engagent en masse pour le climat - Mobile World Live

Les opérateurs mobiles s’engagent en masse pour le climat

20 APR 2021

Les opérateurs, qui représentent plus d’un tiers du chiffre d’affaires de l’industrie du mobile, s’engagent à réduire à zéro leurs émissions de carbone d’ici à 2050 – percée reconnue par les Nations Unies (ONU).

La GSMA explique que les derniers chiffres disponibles en matière de lutte contre le réchauffement climatique montrent que l’industrie du mobile est déjà en tête quant à la réalisation des buts de la campagne de réduction des émissions organisée par les Nations Unies et baptisée Objectif Zéro.

Mats Granryd, directeur général de la GSMA, note que la proportion des entreprises de l’industrie du mobile engagées à réaliser les objectifs fixés par l’ONU s’élevait déjà à 20 % en janvier, un élément clé qui a aidé à faire basculer le secteur tout entier.

« En tant qu’industriels, nous sommes sérieux quant à notre ambition de réduire à zéro nos émissions de carbone d’ici à 2050. Il n’y a pas de temps à perdre », affirme Mats Granryd, qui ajoute que l’engagement est encore plus fort sur les objectifs à court terme, « avec 65 % de l’industrie prête à atteindre dans la décennie les buts, scientifiquement déterminés, qui permettront une baisse rapide des émissions ».

Le programme des Nations Unies vise à obtenir l’engagement de 20 % des acteurs clés d’au moins dix secteurs industriels pour l’édition 2021 de la Conférence sur les changements climatiques (COP26) organisée en novembre.

Nigel Topping, champion de haut niveau de l’action climatique du Royaume-Uni pour la COP26, a loué pour sa part « le rôle unique joué par la GSMA dans l’orchestration de ce gigantesque effort de l’industrie en faveur de la campagne Objectif Zéro ».

Chiffres

Dans un rapport, la GSMA explique que 36 % (par chiffre d’affaires, soit 31 % en nombre d’abonnés) des opérateurs mobiles se sont engagés à supprimer totalement leurs émissions avant 2050, ce qui place l’industrie « au plus haut niveau des ambitions du secteur privé ».

Les recherches, conduites avec le Carbon Trust, montrent que l’industrie du mobile est responsable d’environ 0,4 % des émissions annuelles de carbone dans le monde, mais qu’elle joue également un rôle dans la réduction des émissions d’autres secteurs.

Plusieurs opérateurs comme Telefonica, Vodafone et T-Mobile US sont également crédités de leur engagement en faveur des énergies renouvelables.

Author

Pierre Boutin

Read more