Huawei arrache à Samsung la première place du marché des smartphones - Mobile World Live

Huawei arrache à Samsung la première place du marché des smartphones

30 JUL 2020

Si Huawei affronte de rudes difficultés côté équipements réseaux, le fabricant chinois s’en tire mieux côté smartphones, où il a pris la tête des ventes mondiales au 2e trimestre, indique une étude signée Canalys. Huawei ravit ainsi pour la première la plus haute marche du podium à Apple et Samsung qui se la disputaient depuis 9 ans.

Les analystes estiment qu’Huawei a livré 55,8 millions d’appareils au cours du trimestre. C’est 5 % de moins que lors du 2e trimestre 2019 mais mieux que Samsung, qui n’a sorti que 53,7 millions de smartphones, soit 30 % de moins qu’au T2 2019.

Canalys note que si les restrictions américaines ont engendré une baisse de 27 % des exportations d’Huawei, les ventes en Chine prospèrent : en hausse de 8 %, elles représentent plus de 70 % du total.

Bénéficiaire de la pandémie

Selon l‘analyste Ben Stanton, le fabricant chinois émerge en grand vainqueur de la crise liée à la pandémie de Covid-19 (coronavirus), qui lui a permis de devenir numéro un : « Huawei a tiré pleinement avantage de la récupération chinoise pour relancer son activité dans le secteur des smartphones. Samsung est très peu présent en Chine, où sa part de marché n’excède pas 1%, et a vu ses principaux marchés – Brésil, Inde, États-Unis et Europe – ravagés par les épisodes épidémiques et les mesures de confinement subséquentes. »

Mo Jia, collègue de Ben Stanton, ajoute que s’emparer de la pole position est très important pour Huawei, qui cherche à conforter l’image de la marque auprès des consommateurs, des fournisseurs de composants et des développeurs.

Canalys estime cependant peu probable que le fabricant chinois reste en tête à long terme. « Ses grands partenaires dans des régions clé comme l’Europe sont de plus en plus réticents à proposer à des appareils Huawei : ils commandent moins de modèles et font appel à de nouvelles marques pour réduire les risques. Une position de force sur le seul marché chinois ne suffira pas à maintenir Huawei au top une fois que l’économie mondiale va commencer à redémarrer », estime Mo Jia.

Author

Pierre Boutin

Read more