Des sénateurs américains veulent interdire les fusions dans la Big Tech - Mobile World Live

Des sénateurs américains veulent interdire les fusions dans la Big Tech

08 NOV 2021
Senators

Les sénateurs Amy Klobuchar (démocrate) et Tom Cotton (républicain) proposent une loi destinée à empêcher les géants du secteur tech comme Meta et Amazon de racheter leurs concurrents. Cette initiative, affirment les deux politiciens, doit réduire l’influence des plates-formes numériques dominantes sur le marché.

Le texte est présenté sous le titre de Platform Competition and Opportunity Act (Loi sur la concurrence et les opportunités des plates-formes). A noter qu’une législation similaire a été proposée à la Chambre des Représentants.

« Nous observons de plus en plus que les entreprises préfèrent racheter leurs concurrents au lieu de les affronter, explique Amy Klobuchar. Le site Web de Tom Cotton indique pour sa part que le nouveau texte ne s’appliquera qu’aux plates-formes fréquentées par au moins 50 millions d’utilisateurs actifs par mois ou 100 000 utilisateurs professionnels, et jouissant d’une capitalisation boursière d’au moins 600 milliards de dollars. Les sociétés d’envergure plus modeste qui dépasseront ces seuils après le vote de la loi ne seront pas impactées.

Le Platform Competition and Opportunity Act renforcera la capacité des régulateurs à bloquer les acquisitions par des plates-formes jugées « dominantes » sur leur marché. Les autorités antitrust seront capables d’interdire à ces entreprises de racheter des concurrents, réels ou potentiels, et pourront les empêcher d’acquérir des données destinées à renforcer leur dominance.

Amy Klobuchar sponsorise par ailleurs le vote du Competition and Antitrust Law Enforcement Reform Act (Loi visant à réformer l’application des lois antitrust et sur la concurrence), qui ne cible pas spécifiquement le secteur de la technologie mais vise à accroître le budget de la division antitrust du Département de la justice et de la Federal Trade Commission. La sénatrice appuie encore deux autres projets de loi, l’US Open Apps Market Act (loi sur un marché des apps ouvert) et l’American Innovation and Choice Online Act (loi sur l’innovation et le choix en ligne en Amérique).

Author

Pierre Boutin

Read more