Deutsche Telekom affirme avoir battu un record mondial en obtenant un débit de transmission de données par mobile de 12Gb/s. La performance, présentée par l’opérateur comme 12 fois meilleure que celle assurée avec le réseau 5G actuel, repose sur l’expérimentation d’une combinaison d’antennes 6 et 3,6 GHz.

Les tests impliquaient notamment l’agrégation de flux de données 5G sur les deux fréquences. Deutsche Telekom note que faire appel à la bande 3,6 GHz permet de bénéficier des sites d’antennes déjà en place, ce qui facilite l’addition potentielle d’infrastructures 6 GHz si l’utilisation du spectre est ratifiée lors de la prochaine Conférence mondiale des radiocommunications (CMR-23) prévue à Dubaï du 20 novembre au 15 décembre.

Deutsche Telekom affirme que les antennes 6 GHz permettent des débits d’environ 11 Gb/s, auquel s’ajoute 1 GB/s via la bande 3,6 GHz.

La portée limitée à quelques centaines de mètres limite cependant l’usage de la bande 6 GHz aux zones urbanisées.

Deutsche Telekom avait déjà procédé à des essais d’une antenne 6 GHz en 2022.

Pour Abdu Mudesir, directeur technologie de Telekom Deutschland, ce test apporte « une importante contribution à l’expertise radio » – une démonstration cruciale avant la tenue de la CMR-23.

« Le spectre 6 GHz a la caractéristique de répondre au besoin sans cesse croissant de nos clients en capacité et en vitesse. C’est pourquoi nous espérons que la CMR va permettre son utilisation pour les transmissions radio par mobile », conclut Abdu Mudesir.