Deutsche Telekom ouvre un laboratoire de recherche consacré aux applications des technologies quantiques dans les réseaux de télécoms commerciaux. L’opérateur allemand prévoit de travailler sur de futurs projets avec des partenaires du monde universitaire et du secteur privé.

Basé sur le site T-Labs de Berlin, le nouveau laboratoire va se focaliser sur le développement de communications plus rapides et mieux sécurisées à travers différentes applications.

Deutsche Telekom précise que le site est doté d’un réseau fibré expérimental de 2 000 km connectant le laboratoire à des partenaires comme les universités techniques de Berlin, Dresde et Munich ainsi qu’à l’Institut Fraunhofer des Télécommunications.

Le lancement d’un laboratoire est cohérent avec le rôle leader de Deutsche Telekom dans des projets portant sur l’informatique quantique.

Cette année, Deutsche Telekom a été notamment désigné comme le coordinateur officiel du consortium Petrus, qui vise à sécuriser les infrastructures de communication de l’UE par le truchement des technologies quantiques.

T-Systems, la branche informatique de l’opérateur, fait par ailleurs équipe avec IBM pour fournir aux entreprises un accès aux systèmes quantiques du géant américain par le cloud.