Washington veut couper les livraisons internationales de composants à Huawei - Mobile World Live

Washington veut couper les livraisons internationales de composants à Huawei

19 FEB 2020

L’administration Trump propose selon Reuters de changer la loi afin de se donner le droit de bloquer les livraisons internationales de puces électroniques à Huawei, mesure qui constituerait un nouveau pas spectaculaire dans la guerre livrée par Washington à l’équipementier chinois.

Une des propositions envisagées par la Maison Blanche vise à changer le Foreign Direct Product Rule, texte qui permet de soumettre aux lois américaines certains produits fabriqués à l’étranger avec des technologies originaires des États-Unis. Mais, ajoute Reuters, d’autres possibilités sont également examinées.

Si les amendements au texte sont approuvés, les sociétés étrangères utilisant des technologies américaines auront besoin d’une licence pour fournir des composants à Huawei.

Parmi les sociétés impactées figurent par exemple TSMC, industriel basé à Taïwan qui fabrique les composants destinés à HiSilicon, une branche de Huawei, explique l’agence de presse.

Le mois dernier, le Department of Commerce (DoC) a gelé les plans visant à la mise en place de mesures similaires à cause de possibles répercussions sur les industriels américains.

Huawei a été placé théoriquement sous embargo en mai 2019. Mais le DoC a accepté cependant d’accorder à l’industriel une licence temporaire de commercer avec les sociétés américaines, qui a été une nouvelle fois prolongée de 45 jours la semaine dernière.

En plus des efforts du DoC pour mettre en place de nouveaux freins aux échanges, le Department of Justice a, également la semaine passée, étendu les poursuites contre Huawei, accusé cette fois de racket et de tentative de vols de secrets commerciaux dont six industriels des technologies auraient été victimes.

Author

Pierre Boutin

Read more