Vivendi subit un nouveau revers pour le contrôle de Telecom Italia – Mobile World Live

Vivendi subit un nouveau revers pour le contrôle de Telecom Italia

07 FEB 2019

Les auditeurs de Telecom Italia ont rejeté la demande de Vivendi visant à avancer d’un mois la réunion des actionnaires. Le groupe français veut procéder au remplacement de cinq des membres du directoire.

Dans un communiqué, les auditeurs ont expliqué qu’ils n’avaient pas le pouvoir de convoquer une réunion des actionnaires, tout en confirmant mener leur enquête sur le fonctionnement interne du directoire actuel, selon la requête de Vivendi.

La réunion des actionnaires est en principe prévue pour le 29 mars, mais Vivendi a demandé de l’avancer à la fin février, alors que la lutte pour le pouvoir continue entre le groupe français et le fonds d’investissement Elliott Management.

Elliott Management, qui a porté récemment sa part dans l’opérateur à 9,4 %, en a pris le contrôle en mai 2018 en s’assurant les votes nécessaires pour nommer les deux tiers des directeurs. Vivendi n’a cessé depuis de faire monter la pression pour reconquérir le pouvoir.

Vivendi, qui détient 24 % des parts, cherche à se débarrasser des cinq directeurs appointés par Elliott Management, dans le but annoncé de relancer les performances de l’opérateur.

Vivendi accuse Elliott Management d’agir en pur investisseur financier, au nom de ses seuls intérêts, et de tirer avantage de la chute du prix de l’action de Telecom Italia.

Author

Pierre Boutin

Read more