Vivendi perd confiance dans le patron de Telecom Italia - Mobile World Live

Vivendi perd confiance dans le patron de Telecom Italia

15 NOV 2021

Vivendi, premier actionnaire de Telecom Italia, chercherait à court terme à remplacer son pdg, Luigi Gubitosi, tenu pour responsable des difficultés traversées actuellement par l’opérateur italien.

En s’appuyant sur deux sources, Reuters a rapporté que M.Gubitosi s’était tiré avec difficulté d’une réunion du directoire organisée la semaine passée par Vivendi, suite à la décision de Telecom Italia de revoir ses prévisions financières à la baisse.

Une des sources a indiqué à Reuters que si la réunion avait permis de mieux cerner les préoccupations de Vivendi sur la stratégie de l’opérateur, la direction n’avait pas « une vision claire » de la réponse à donner aux inquiétudes du groupe français.

Parmi les successeurs potentiels, Reuters suggère que Vivendi s’intéresserait au patron de Telecom Italia au Brésil, Pietro Labriola, bien qu’aucune des parties intéressées ne l’ait confirmé.

Rivalité
M.
Gubitosi a été nommé au poste de pdg en novembre 2018, à une époque ou Vivendi disputait âprement le contrôle de Telecom Italia au fonds d’investissement Elliott Management, qui avait pris lui-même une participation dans l’opérateur.

M.Gubitosi avait été chargé de renverser le déclin du premier opérateur italien sur son marché domestique ainsi que de mettre au point un plan à long terme destiné à tirer de la valeur de ses réseaux.

Malgré les difficultés rencontrées, Luigi Gubitosi avait jusqu’à présent bénéficié du soutien de Vivendi et du groupe CDP (Cassa Depositi e Prestiti, ou Caisse des dépôts et des prêts, structure publique qui détient 10 % de l’opérateur), avant d’être confirmé à son poste en mars dernier.

Author

Pierre Boutin

Read more