Telenet et Voo renoncent officiellement aux réseaux 3G – Mobile World Live

Telenet et Voo renoncent officiellement aux réseaux 3G

19 JUN 2014

C’est officiel : Les câblo-opérateurs Telenet et Voo ont renoncé à leur droit de construire un réseau 3G, selon le quotidien économique belge l’Echo.

Les deux sociétés ont acquis en 2011 pour un montant prévu de 71,5 millions d’euros les fréquences 2,1 Ghz pendant 10 ans, sous le nom de Bidco. Mais depuis 2011 les sociétés considèrent que le marché belge a changé : le coût de l’infrastructure, rajouté à la difficulté d’obtenir un accord pour installer de nouvelles antennes ont refroidi les ambitions mobiles de Telenet et Voo, selon l’Echo.

Dès 2012 Telnet laisse entendre qu’elle ne construira pas son propre réseau en signant un contrat pour utiliser les réseaux de Mobistar en tant qu’opérateur virtuel. Et un arrêté royal d’avril 2014 a constaté que les fréquences de Bidco «doivent être proposées au marché le plus rapidement possible».

Reste à savoir s’il y aura repreneurs pour les fréquences. En novembre 2013 les trois opérateurs mobiles belges, Mobistar, Proximus et Base, ont été les seuls à se présenter pour les enchères belges de trois licences 4G d’une durée de 20 ans, qui sont parties pour 120 million d’euros pièce. A ce jour, Telenet et Voo ont versé 21,5 millions d’euros pour le coût total des licences, selon l’Echo. Le régulateur belge – l’IBPT – doit maintenant trancher sur la question de faire régler à Telenet et Voo le solde impayé correspondant aux licences d’exploitation, qui courent jusqu’en 2021, selon L’Echo.

Author

Joanne Taaffe

Joanne est journaliste spécialiste des télécoms et de l'informatique depuis 1995. Rédactrice en chef adjointe de Total Telecom Magazine, elle a couvert toutes les évolutions stratégiques du marché et des technologies de télécoms au niveau mondial. Basée en France, Joanne...

Read more