Orange précise sa stratégie sur les cinq prochaines années – Mobile World Live

Orange précise sa stratégie sur les cinq prochaines années

06 DEC 2019

Orange a dévoilé un plan stratégique sur cinq ans destiné à réduire les coûts et se reconcentrer sur des secteurs prometteurs. Les mesures incluent la création d’une société européenne de gestion des tours et une possible introduction en bourse de la branche Afrique et Moyen-Orient.

Dans le cadre d’une conférence destinée aux investisseurs, Stéphane Richard, le pdg, a souligné les ambitieuses transformations programmées dans le plan stratégique, baptisé Engage 2025, notant que le plan quinquennal précédent, Essentials 2020, s‘est révélé un succès mais arrive aujourd’hui en bout de course.

M.Richard a insisté sur le fait que le nouveau « plan n’intègre aucune hypothèse de croissance externe », excluant ainsi en principe jusqu’en 2025 toute tentative de fusion-acquisition d’importance.

Orange veut réduire ses coûts liés aux télécoms de un milliard d’euros en 2023, bien que le chiffre n’inclut pas les frais liés aux activités à haut potentiel comme le B2B et les opérations en Afrique-Moyen-Orient.

Selon Stéphane Richard, le plan est conçu pour une croissance soutenable avec des objectifs agressifs visant à parvenir avec dix ans d’avance aux objectifs fixés à l’industrie en matière d’émissions de carbone, tout en travaillant à réduire la fracture numérique.

Tours
Orange prévoit de créer dans les pays européens où le groupe est présent des « towerCos » destinées à gérer les tours du groupe. L’opération était attendue et fait écho aux intentions déjà manifestée par d’autres grands opérateurs européens. Tout ou partie de ces TowerCos seront à terme regroupés dans une TowerCo européenne dont Orange gardera le contrôle majoritaire.

Stéphane Richard note que le groupe va également tenter de réduire ses coûts en signant de nouveaux accords de RAN-sharing. Le pdg a précisé que le groupe ne compte pas se séparer de tours, bien qu’Orange ait récemment annoncé la vente de 1 500 sites espagnols non stratégiques à Cellnex pour 260 millions d’euros.

Secteurs clés
Orange a identifié le B2B, les services financiers et la branche Afrique-Moyen-Orient comme les principaux vecteurs de croissance pour la période 2020-2025.

Dans les secteurs B2B et grande consommation, Orange doit faire des données et de l’IA le cœur de ses opérations, cherchant à améliorer l’efficacité et moderniser l’expérience client.

L’opérateur s’est engagé à dépenser plus d’un milliard et demi d’euros pour sensibiliser son personnel aux nouvelles technologies. 20 000 employés vont ainsi bénéficier d’une formation à la virtualisation, l’IA, le cloud, le codage et la cybersécurité.

Orange veut en outre se concentrer sur les services 5G en Europe et 4G en Afrique-Moyen-Orient. Orange a lancé son premier réseau 5G européen en Roumanie le mois dernier.

Dans la région Afrique-Moyen-Orient, Stéphane Richard a confirmé que le groupe allait se concentrer sur des secteurs à croissance forte comme la santé, l’énergie et les nouveaux services financiers, avec notamment le lancement d’Orange Bank Africa. Le groupe est « préparé » pour des opportunités potentielles pour la branche, avec la possibilité d’une introduction en bourse.

Author

Pierre Boutin

Read more