Orange opte pour l’open RAN sans renoncer à Nokia et Ericsson - Mobile World Live

Orange opte pour l’open RAN sans renoncer à Nokia et Ericsson

23 APR 2021

Michaël Trabbia, Chief Technology and Innovation Officer (directeur technologie et innovation) d’Orange, a présenté un plan qui vise au déploiement exclusif d’équipements réseau compatibles open RAN à partir de 2025. Il a souligné cependant qu’il ne s’agit pas d’une attaque contre les fabricants européens Nokia et Ericsson.

Au cours d’une présentation détaillant les projets du groupe Orange en matière de modernisation des réseaux, Michaël Trabbia a expliqué que le choix d’une technologie ouverte ouvrira la porte à de nouveaux partenaires, mais pas au détriment des poids-lourds européens du réseau.

«L’open RAN sera important pour disposer de plus d’agilité et d’automatismes dans le réseau, mais l’objectif n’est certainement pas d’attaquer nos fournisseurs actuels », a assuré M.Trabbia, pour qui les nouveaux entrants pourront profiter de niches, ou remplacer les équipementiers qui font désormais l’objet de restrictions en Europe.

« Il ne s’agit pas d’une initiative contre Nokia et Ericsson, qui sont de très importants contributeurs à l’alliance O-RAN », a ajouté M.Trabbia, pour qui Orange veut « encourager un écosystème open RAN européen fort ».

M.Trabbia a insisté sur l’importance de s’assurer que l’Europe ne perde pas sa position at au premier plan de l’écosystème des équipementiers en cas de changement d’approche vis-à-vis des technologies réseau.

Standalone
Michaël Trabbia a expliqué qu’Orange procède à un essai de réseau entièrement virtuel et automatisé qui pourrait accueillir des clients vers la fin de l’année.

Ce test est un prélude au déploiement d’infrastructures de nouvelle génération destinées à créer des réseaux résilients et agiles au profit du grand public et des entreprises.

Le CTIO d’Orange a estimé qu’Orange fera un appel croissant aux innovations en matière de logiciel, de cloud et d’Intelligence Artificielle (IA) afin d’améliorer non seulement l’automatisation mais aussi les performances du réseau.

Sur le marché européen, Orange prévoit de démarrer sa migration vers la 5G standalone en 2023, suite à une campagne de tests étendue en 2022.

Le groupe envisage en outre de démarrer des pilotes 5G au Moyen-Orient et en Afrique courant 2021. Le manque de performances de certains appareils téléphoniques bon marché pourrait cependant retarder la démarche dans certains pays de la région.

Orange veut également prendre des mesures pour réduire encore son impact environnemental, avec notamment des incitations au recyclage des terminaux, au passage à la 5G et à la création de la 6G.

Author

Pierre Boutin

Read more