L’IEEE assouplit son attitude vis-à-vis d’Huawei – Mobile World Live

L’IEEE assouplit son attitude vis-à-vis d’Huawei

06 JUN 2019

L’Institute of Electronic and Electronics Engineers (IEEE), une association américaine vouée à la recherche et à la standardisation, a levé l’exclusion temporaire d’Huawei pour permettre à l’équipementier chinois et à ses filiales de participer aux comités d’évaluation des articles scientifiques.

Cette décision marque un net changement d’attitude, alors l’IEEE avait publié la semaine passée un communiqué expliquant qu’elle comptait interdire aux employés d’Huawei de participer à ses procédures d’évaluation scientifique de même qu’aux discussions techniques à huis clos.

Dans son communiqué, l’IEEE avait présenté les mesures comme une conséquence de l’inscription d’Huawei sur une liste noire du gouvernement américain.

L’IEEE a justifié son revirement suite à des éclaircissements sur l’embargo transmis par le Département du Commerce « quant à l’applicabilité des restrictions d’exportation aux activités d’édition de l’IEEE ».

« Sur la base de ces nouvelles informations, les employés d’Huawei et de ses filiales ont la possibilité de participer aux comités d’évaluation scientifique et au processus d’édition de nos publications. Tous les membres de l’IEEE, quel que soit leur employeur, peuvent continuer à participer à toutes les activités de l’IEEE », indique l’association.

L’IEEE précise que sa décision première d’exclure l’équipementier chinois était « motivée exclusivement par le souci de protéger nos volontaires et nos membres de tout risque légal.»

Huawei a désormais la possibilité de soumettre des articles, d’assister à des conférences et de participer à d’autres activités publiques dans le cadre de l’IEEE.

Rétropédalage
La SD Association, groupe dédié à l’élaboration de standards relatifs aux modules de mémoire qui aurait également interdit à Huawei de participer à ses réunions techniques, a tenu à préciser dans un communiqué que le nom du fabricant chinois avait été rayé de la liste des membres « suite à un problème technique ».

La SDA a cependant précisé que l’adhésion d’Huawei avait été « récemment suspendue en accord » avec l’embargo américain, avant d’expliquer que la plupart des fabricants de téléphones n’ont pas besoin d’être membres de l’association pour « fabriquer des produits utilisant des technologies SD » à moins qu’ils ne requièrent un accès aux spécifications du groupe ou à sa marque.

La Wi-Fi Alliance a également indiqué avoir exclu Huawei, bien que le fabricant semble être réapparu par la suite sur la liste des membres.

Author

Pierre Boutin

Read more