L’Éthiopie dément avoir présélectionné des candidats aux licences - Mobile World Live

L’Éthiopie dément avoir présélectionné des candidats aux licences

18 FEB 2021

L’Autorité Éthiopienne des Communications (AEC) nie avoir préétabli une shortlist de candidats pour les nouvelles licences bientôt mises aux enchères. Le démenti intervient après les déclarations de Michael Joseph. Le président du directoire de Safaricom avait confié aux médias que sa société faisait partie d’une présélection de 5 ou 6 groupes internationaux.

Dans un communiqué, le régulateur explique « qu’à ce jour aucune proposition n’a été reçue pour les deux nouvelles licences de télécoms, et qu’aucun candidat potentiel n’a été présélectionné, préqualifié ou exclu en vue d’une participation à la vente aux enchères ».

Le commentaire de l’AEC fait suite après la mention dans plusieurs publications kényanes, dont Business Daily, de propos de Michael Joseph annonçant que le consortium dont Safaricom fait partie était déjà inscrit sur une shortlist.

M.Joseph avait ajouté que sa société travaillait sur les détails techniques de son dossier final.

La société kényane Safaricom fait partie d’un consortium baptisé Global Partnership for Ethiopia qui regroupe Vodacom et Vodafone en vue de l’obtention d’une licence d’opérateur sur le marché éthiopien.

A ce jour, selon l’AEC, 12 grands groupes ont fait part de leur intérêt pour une licence, dont Orange, MTN Group, Saudi Telecom Company et Etisalat.

Les candidats ont jusqu’au 5 avril pour communiquer leur dossier aux autorités. Les vainqueurs des enchères concurrenceront Ethio Telecom, l’opérateur nationalisé en actuelle situation de monopole.

Author

Pierre Boutin

Read more