L’Allemagne donne le feu vert à une vente 5G controversée – Mobile World Live

L’Allemagne donne le feu vert à une vente 5G controversée

30 NOV 2018

Le gouvernement allemand a finalement décidé d’approuver les termes proposés par le régulateur national, la Bundesnetzagentur, pour la vente aux enchères de spectre compatible avec la 5G.

Lors d’une réunion organisée le 26 novembre, le conseil consultatif du régulateur a donné son feu vert au projet de vente. Les conditions comprennent des obligations concernant l’itinérance au niveau national et la couverture ainsi que des mesures favorisant l’entrée de nouveaux venus sur le marché.

Avant la tenue de la réunion, Vodafone Allemagne a menacé la Bundesnetzagentur de poursuites. D’autres opérateurs, ainsi que la GSMA, ont sévèrement critiqué le projet. Les politiciens et les opérateurs mobiles virtuels (MVNO) ont cependant appuyé certaines des options proposées par le régulateur.

« Nous nous inquiétons du fait que, en dépit des craintes réelles et substantielles que les premières moutures faisaient peser sur l’industrie du mobile, les termes de la version actuelle ne fassent qu’aggraver les choses en renchérissant encore sur les conditions irréalistes qui mettent en péril le futur de la 5G allemande », a commenté Mats Granryd, directeur général de la GSMA quelques heures avant la réunion.

Les critiques de Vodafone Allemagne font écho à celles déjà exprimées par Deutsche Telekom la semaine passée. L’opérateur historique avait alors expliqué que le processus de vente aux enchères était voué à l’échec. Telefonica Allemagne avait depuis longtemps exprimé des doutes sur la faisabilité du plan.

Vodafone reproche en particulier au projet de vente ses clauses concernant l’itinérance nationale, le partage d’infrastructure et le plan destiné à aider l’entrée de nouveaux opérateurs en assouplissant les critères. « Soyons clair, la concurrence est une bonne chose, a résumé Christoph Clement, membre du directoire de Vodafone Allemagne. Mais pour qu’elle fonctionne, il faut que les mêmes règles s’appliquent à tous. Si une équipe a le droit d’emprunter les meilleurs joueurs de son adversaire, on peut discuter de l’égalité des chances de victoire. »

M.Clement pointe en particulier l’exigence pour un entrant de ne couvrir que 25 % des foyers. Cela signifie, précise-t-il, qu’un nouvel opérateur serait en règle simplement en connectant les zones urbaines déjà bien desservies.

Maintenant que les conditions finales sont approuvées, les opérateurs ont jusqu’au 25 janvier à 15h00 pour déposer leur dossier de participation à la vente prévue au printemps.

Soutient
Tandis que les opérateurs traditionnels critiquent unanimement le projet, l’association MVNO Europe appuie les mesures qui vont forcer les précédents à leur concéder des conditions de vente en gros favorables.

« Un accès équitable et non-discriminatoire aux technologies 5G pour les petits opérateurs et les MVNO est la seule façon de faire avancer encore les intérêts de l’industrie et des consommateurs allemands, assure Jacques Bonifay, président de MVNO Europe. C’est essentiel pour pousser l’innovation et la concurrence sur les marchés des télécoms, tant pour le grand public que pour les entreprises. »

Author

Pierre Boutin

Read more