La GSMA offre des compensation pour l’annulation du MWC20 de Barcelone - Mobile World Live

La GSMA offre des compensation pour l’annulation du MWC20 de Barcelone

26 MAR 2020

La GSMA annonce les détails d’un package financier destiné aux visiteurs et exposants qui devaient participer au salon MWC20 de Barcelone, annulé le mois dernier à cause de la pandémie de Covid-19 (coronavirus).

Tous les billets acquis par les participants seront totalement remboursables par le biais du moyen de paiement utilisé pour l’achat.

Les clients qui ont dépensé jusqu’à 5 000 livres sterling (5 465 euros à l’heure où nous écrivons ces lignes) pour le salon ont deux options. Ils peuvent choisir un remboursement complet ou une enveloppe équivalant à 125 % des dépenses envisagées pour l’édition 2020 à faire valoir sur les trois prochaines éditions (65 % pour l’édition 2021, 35 % pour l’édition 2022 et 25 % pour l’édition 2023).

Les sociétés qui ont dépensé plus de 5 000 livres disposent également de deux options. Ils peuvent choisir l’enveloppe proposée plus haut, ou recevoir l’équivalent en liquide de 50 % de leurs dépenses engagées pour 2020, avec un plafond fixé à 150 000 livres.

Dans un interview accordée à Mobile World Live, John Hoffman, le pdg de GSMA Ltd, explique s’attendre à ce que les petites sociétés et les start-ups optent pour les liquidités. « Nous comprenons. C’est une situation qui s’y prête. Pas seulement pour notre industrie mais également pour l’écosystème financier mondial. »

Pour John Hoffman, l’enveloppe à dépenser est destinée à générer chez les entreprises de plus grande taille et bien installées « une forte incitation (à exposer) sur les trois prochaines années, à commencer par une présence renforcée au MWC2021… Nous essayons vraiment de satisfaire tout notre écosystème et toutes les entreprises partout dans le monde. »

Les exposants qui ont renoncé au MWC2020 avant l’annonce de l’annulation par la GSMA se verront également proposer l’enveloppe répartie sur trois ans.

Par ailleurs, la GSMA a décidé de ne pas augmenter ses tarifs : ceux qui seront pratiqués pour le MWC2021 de Barcelone (du 1er au 4 mars) seront les mêmes qu’en 2019.

Nouveaux défis
John Hoffman inGSMA Ltd CEO insiste sur le fait que les annonces du jour sont destinées à offrir à l’industrie du mobile une opportunité « attrayante » pour retrouver la normalité au MWC2021 de Barcelone.

« Nous avons bénéficié d’un soutien à 100 % de la part de notre communauté d’opérateurs, insiste le pdg. Et nous avons été grandement encouragés par les premières réponses, avec plusieurs sociétés qui se sont engagées pour le MWC2021 avant même de recevoir les informations livrées aujourd’hui. » L’appui au projet dans l’industrie a été « phénoménal », se réjouit-il, citant entre autres NTT Docomo, Orange, Telefonica, Telstra et Vodafone comme préparant un retour en forme pour l’édition de l’année prochaine.

John Hoffman n’en reconnaît pas moins que la pandémie aura un impact majeur sur l’organisation future des grands événements comme le MWC.

« L’écosystème des conférences, le métier de l’événementiel seront sans aucun doute changés par le Covid-19, poursuit-il. Nous ne savons pas exactement encore ce que cela signifie, mais nous savons que les gens continueront à vouloir se rencontrer, enrichir leurs contacts, discuter et débattre de ce que sera le futur. Ainsi, bien que nous n’ayons pas encore d’idée sur ce que le marché va décider, nous sommes persuadés que nous aurons l’opportunité d’adapter notre business model, d’ajuster nos activités et, franchement, de nous accorder à la façon dont le monde va fonctionner. »

John Hoffman décrit le MWC comme un « baromètre » pour les grands salons à l’échelle mondiale : « Nous avons été dans le métier un des principaux défenseurs des nouvelles initiatives et des nouvelles façon de développer des activités. Nous croyons que nous allons définir les standards à venir. Et nous prenons ce défi très au sérieux. »

Author

Pierre Boutin

Read more