La GSMA critique les choix technologiques de la CE pour l’automobile – Mobile World Live

La GSMA critique les choix technologiques de la CE pour l’automobile

15 MAR 2019

La Commission Européenne (CE) ignore l’innovation et le choix, critique la GSMA après que Bruxelles ait adopté la Wi-Fi au détriment de la téléphonie cellulaire pour les voitures connectées.

Le 13 Mars, la CE a édicté de nouvelles règles relatives au déploiement des Systèmes de transport intelligent coopératifs (Cooperative Intelligent Transport Systems, ou C-ITS) sur les routes européennes, dans le cadre d’un projet à long terme visant à se rapprocher « du zéro morts et blessés graves en 2050 ».

Les C-ITS intègrent la connectivité ITS-G5, compatible avec le standard Wi-Fi 802.11p.

Mais la GSMA décrit cette technologie comme périmée dans un communiqué, affirmant que son choix risque d’affaiblir le développement de la 5G en Europe et de remettre en cause la compétitivité numérique du continent.

La GSMA presse les États membres de l’EU et le Parlement européen de rejeter les règles proposées au profit de « technologies plus avancées comme le Cellular V2X (C-V2X) ».

« Le plan d’action 5G de l’UE appelle une couverture complète de touts les grands axes de transport terrestres en 2025. Plutôt que de tenter d’atteindre cet objectif, la nouvelle législation – le Delegated Act on Cooperative Intelligent Transport Systems – porte un coup aux plans de déploiement de la 5G en Europe », affirme la GSMA.

« Étant donné que le C-V2X est un composant clé des futurs réseaux 5G et que les véhicules connectés en sont une des plus importantes applications, la décision de prioriser la technologie 802.11p va gêner le déploiement de la 5G », continue le communiqué.

La GSMA explique qu’elle soutient pleinement l’adoption d’une législation destinée à rendre les routes européennes plus sûres, mais ajoute que le plan de la CE de « relancer la mise sur une technologie vieillissante » rend un mauvais service aux automobilistes européens ainsi qu’à l’industrie, et « manque de prendre en compte les innovations technologiques plus récentes ».

Author

Pierre Boutin

Read more