La CE réfute les idées de régulation de contenu émises par Facebook - Mobile World Live

La CE réfute les idées de régulation de contenu émises par Facebook

18 FEB 2020

Des officiels européens ont écarté selon Reuters les recommandations de Facebook en matière de régulation du contenu en ligne, insistant sur le fait que les médias sociaux doivent se conformer aux règles édictées par la Commission Européenne (CE), selon Reuters.

Le 17 février, Facebook a publié un livre blanc suggérant une réforme des politiques relatives aux contenus. Puis le pdg et fondateur Mark Zuckerberg a rencontré des représentants de la Commission afin de discuter de ses propositions.

Mais, selon Reuters, Thierry Breton, commissaire européen au marché intérieur, aurait indiqué que les propositions de Facebook n’étaient « pas suffisantes », parce qu’elles ne précisent pas les responsabilités du média social quant à la gestion de contenu dangereux. Vera Jourova, vice-présidente valeurs et transparence, a pour sa part affirmé que le géant américain ne peut se laver des mains de ses responsabilités et doit décider quelles valeurs il veut promouvoir.

Dans son livre blanc, Facebook explique qu’il est « particulièrement difficile de développer une régulation destinées à s’assurer de la prise de responsabilité » des sociétés du Net.

Facebook dépeint la variété des environnements légaux et des normes de langage adoptées dans les différents pays comme une des principales difficultés à surmonter, en plus de la dynamique technologique. Le géant international explique que l’autorégulation sera « toujours imparfaite » avec des entreprises se comportant comme des intermédiaires plutôt que comme des acteurs, et note qu’il est difficile en pratique de contrôler tout ce qui est publié.

Facebook appelle à une prise de responsabilité quant à l’utilisation d’outils de modération, à une approche globale pour traiter le problème des contenus dangereux et réclame la possibilité pour les entreprises du Net de bénéficier d’une certaine flexibilité dans le développement de technologies appropriées.

Mark Zuckerberg soutient en outre que les textes régulant les entreprises du Net devrait être intégrés aux règles gouvernant actuellement les médias et l’industrie des télécoms.

La rencontre entre le pdg de Facebook et les représentants de la CE a eu lieu en amont de la présentation le 19 février des plans visant à une approche commune en matière d’Intelligence Artificielle.

Selon Reuters, les officiels de la CE devraient décider avant la fin de l’année s’ils doivent imposer des règles plus strictes aux sociétés du Net.

Author

Pierre Boutin

Read more