Iliad réfléchit à différentes options pour lever des fonds - Mobile World Live

Iliad réfléchit à différentes options pour lever des fonds

21 MAR 2019

Le groupe français Iliad, maison mère de l’opérateur Free, passe en revue différentes options pour ses 5 700 sites mobiles alors qu’il cherche des liquidités en France et Italie, ses deux marchés.

Dans le communiqué associé à ses résultats annuels, Iliad indique examiner la possibilité d’un « partenariat  industriel » avec un investisseur (dont le nom n’est pas donné) afin de lever des fonds destinés à « l’accélération des déploiements » de l’infrastructure et de « maximisation de la création de valeur ».

Iliad ne précise pas si ce plan prévoit la vente totale de l’activité ou une vente de parts.

En 2018, Iliad est entré sur le marché italien tout en perdant des abonnés en France, où Free change sa stratégie afin d’élever son revenu moyen par utilisateur.

Dans son communiqué, Iliad explique que sa filiale française a fait le choix d’une « intensité promotionnelle moins agressive et mieux ciblée » en 2018, tout en en mettant en œuvre une nouvelle politique de fidélisation. Free a perdu 254 000 abonnés mobiles dans l’Hexagone, terminant le mois de décembre avec une base de 13,4 millions.

Iliad s’est lancé en Italie en mai 2018, avec une stratégie basée sur des tarifs très concurrentiels. L’opérateur revendique un « franc succès commercial », avec 2,8 millions d’abonnés recrutés à la fin de l’année.

Sur l’année, les profits nets du groupe s’élèvent à 330 millions d’euros, en baisse de 18,5 % par rapport à 2017. Le CA en France a baissé de 1,9 %, à 4,8 milliards, essentiellement à cause d’un repli sur le fixe. En Italie, le CA s’est élevé à 125 millions d’euros, avec pour résultat une perte opérationnelle de 52 millions.

L’endettement net d’Iliad fin 2018 était de 4 milliards d’euros, soit 2,5 milliards de plus que fin 2017, en conséquences des gros investissements nécessaires pour la construction du réseau italien.

Author

Pierre Boutin

Read more