Docomo et Airbus vont tester des systèmes large bande à haute altitude - Mobile World Live

Docomo et Airbus vont tester des systèmes large bande à haute altitude

15 NOV 2021

L’opérateur japonais NTT Docomo a testé en partenariat avec le constructeur aéronautique européen Airbus une plate-forme de station à haute altitude (high-altitude platform station, ou HAPS). Alimenté à l’énergie solaire, ce système offrirait de la connectivité sans fil large bande.

L’essai, conduit pendant 18 jours aux États-Unis à partir de l’avion solaire sans pilote Zephyr S d’Airbus, a démontré la « viabilité et la polyvalence » du spectre 2 GHz pour des services HAPS et la capacité de la bande des 450 MHz à fournir des connexions dans un rayon de 140km, a précisé Docomo dans un communiqué.

Des données tests ont été récupérées par la plate-forme à différentes altitudes et à des heures différentes de façon à mesurer comment les connexions sont affectées dans la stratosphère par des facteurs comme les conditions météo, les angles d’incidence et les circuits de vol de l’avion.

Takehiro Nakamura, directeur du département de promotion du projet 6G-IOWN de Docomo, estime que les technologies HAPS représentent une option prometteuse pour l’extension de la couverture 5G et 6G.

« Nous avons pu démontrer l’efficacité de l’HAPS, spécialement pour les communications directes avec les smartphones, en procédant à des mesures de propagation de longue durée basées sur de véritables équipements », explique M.Nakamura.

Takehiro Nakamura précise qu’il veut étudier avec Airbus des applications pratiques de l’HAPS pour la 5G et la 6G, ajoutant que les enseignements tirés de l’expérience serviront de base aux services 4G LTE direct-to-device appuyés sur le système Zephyr.

Fin septembre, SoftBank, concurrent de Docomo, a racheté 200 brevets de Loon, le défunt projet d’Alphabet basé sur des ballons, dans le but d’accélérer le lancement des services commerciaux de sa propre filiale, HAPSMobile.

Author

Pierre Boutin

Read more