Cellnex inspire les « tower co » américaines en Europe - Mobile World Live

Cellnex inspire les « tower co » américaines en Europe

26 APR 2021

Le spécialiste espagnol des tours Cellnex affirme avoir lancé en Europe un mouvement imité désormais par ses homologues américains, qui se mettent à racheter les infrastructures que les opérateurs européens sont prêts à céder contre liquidités.

Jose Antonio Aranda Legazpe, directeur de la stratégie produits et innovation chez Cellnex explique à Mobile World Live que sa société « a joué le rôle de catalyseur. D’autres se joignent à la stratégie que nous avons initiée ».

Cellnex rachète des tours en Europe depuis 2015 :  son parc en compte désormais  71 000 et passera à 128 000 une fois bouclées les acquisitions en cours.

American Tower est le meilleur exemple des imitateurs de Cellnex. Début 2021, la société américaines a accepté de payer 9,4 milliards de dollar pour racheter Telxius Towers à Telefonica.

Cap sur la fibre
En plus de leur appétit pour les tours
, les investisseurs s’intéressent à la fibre.

« La 5G devenant une réalité, on voit émerger le besoin de raccorder toutes nos installations par la fibre pour gérer la quantité de trafic que les opérateurs mobiles vont tirer de ces tours », note Jose Antonio Aranda Legazpe.

Et quand Cellnex indique son intention d’investir dans le secteur, les compagnies américaines lui emboîtent à nouveau le pas.

En 2020, le fonds d’investissement géant KKR a dépensé ainsi 1,8 milliards d’euros pour prendre 38 % de FiberCop, une entité où Telecom Italia a regroupé ses activités touchant à la fibre et aux câbles de raccordement aux foyers.

Plus récemment, KKR a pris aux Pays-Bas une part majoritaire dans Open Dutch Fiber.

En janvier 2021, un société épaulée par Morgan Stanley Infrastructure Partners a payé au moins 475 millions d’euros pour acquérir le fibro-opérateur Tele Columbus en manifestant son intention d’étendre encore son réseau.

Author

Pierre Boutin

Read more