AWS enfonce le dernier clou dans le cercueil de Parler - Mobile World Live

AWS enfonce le dernier clou dans le cercueil de Parler

11 JAN 2021

L’app de média social Parler ne fonctionne plus après qu’Amazon Web Services (AWS) a coupé ses liens avec le service, accusé d’avoir violé les règles régissant leurs relations.

Selon BuzzFeed News, AWS aurait envoyé un courrier notifiant à Parler la fin de la collaboration, citant « une augmentation soutenue » des contenus violents sur la plate-forme, en particulier des menaces proférées contre le Vice-Président Mike Pence, d’autres politiciens et les médias, « tous éléments qui violent nos règlements ».

AWS aurait ajouté qu’il est « clair que Parler n’a pas les moyens de trouver un procédé efficace » qui permette un retour à des conditions de fonctionnement normale.

Le service a été fermé le 10 janvier.

AWS est troisième après Apple et Google à couper ses liens avec Parler. BuzzFeed News rapporte qu’Apple et Google ont retiré l’app de leurs stores vu l’incapacité du service à modérer un contenu qui appelle à des activités illégales.

En référence à un post précédent indiquant un arrêt du service « pour une durée allant jusqu’à une semaine », John Matze, pdg de Parler, a utilisé la plate-forme pour informer les utilisateurs qu’elle « serait fermée pour plus longtemps que prévu » vu l’impossibilité de trouver un autre service d’hébergement.

Matze a déploré par ailleurs ce qu’il qualifie « d’attaque coordonnée des géants du Tech pour tuer la concurrence sur le marché ».

Selon le New York Times, Parler totalisait environ 15 millions d’utilisateurs le jour de la fermeture.

Author

Pierre Boutin

Read more